Sommaire

 

Les verrues peuvent ressembler à un cor au pied : il est important de les différencier.

La verrue, petite excroissance cutanée, est causée par un virus appelé papilloma virus humain (PVH ou HPV pour Human papillomavirus en anglais).

Elle peut facilement être confondue avec un cor et parfois avec :

Cor au pied ou verrue : technique pour faire la différence

Le cor est un épaississement de la peau au niveau des zones de frottements des orteils.

Au niveau de la plante du pied, il peut être confondu avec une verrue.

Pour savoir si c'est le cas :

  • grattez la corne de ce que vous pensez être un cor,
  • si de petits points noirs apparaissent, c'est une verrue.

Formation de cor au pied : une mauvaise posture

Les cors sont souvent le résultat d'une anomalie posturale lors de la marche :

  • appui trop important sur l'avant-pied,
  • ou appui trop important sur la partie extérieure de la plante, etc.

Il peut aussi être dû au port de chaussures mal adaptées à une marche intensive (hauts-talons notamment).

Prévention du cor au pied : chaussures adaptées

Pour éviter la formation de cors aux pieds, il est important de porter des chaussures adaptées à votre pied :

  • pas trop serrées, ni trop grandes,
  • sans point de compression important (talons hauts),
  • adaptées aux éventuelles déformations de votre pied (hallux valgus) ou des orteils (orteils en marteau).

Dans ces derniers cas, il est possible d'opter pour la chirurgie.

Cors au pied : les traitements

Voici ce qu'il est possible de faire pour traiter un cor au pied :

  • cors de la plante du pied :
    • rabotez la couche cornée (il existe des râpes prévues à cet usage),
    • et modifiez les points d'appui par une semelle orthopédique faite sur mesure.
  • cors de la face dorsale des orteils :
    • rabotez,
    • puis appliquez un produit décapant la couche cornée, il en existe des tout prêts, mais on peut demander au pharmacien une préparation telle que la suivante :
      • acide salicylique : 3 g,
      • acide lactique : 3 g,
      • collodion, qsp : 30 g.

Vous pouvez également acheter tout simplement des pansements coricides : ils sont en vente libre en pharmacie.

Soulager les symptômes du cor au pied

Voici quelques conseils pour soulager l'effet des cors :

  • lavez vos pieds,
  • laissez-les tremper pendant 20 minutes dans un bassin d'eau propre tiède additionnée d'huile d'amande ou de deux cuillerées à soupe de savon à vaisselle liquide doux,
  • frottez ensuite le cor avec de l'huile végétale jusqu'à ce qu'il ait ramolli, environ une minute,
  • enfin, poncez-le à l'aide d'une pierre ponce : arrêtez au bout d'une ou deux minutes, avant que l'endroit ne devienne trop sensible,

Cor au pied et pansements coricides

Il est également possible de porter des pansements médicaux protecteurs.

Les pansements coricides, en vente libre dans les pharmacies, sont très efficaces.

Appliquez-les après votre bain de pied et changez-le régulièrement.

Au bout de quelques jours, votre cor sera devenu blanc et se détachera tout seul.

Crèmes à application locale pour le cor au pied

Certains dermatologues préconisent l'application sur le cor d'une crème à base d'acide acétylsalicylique (aspirine), d'acide lactique et d'urée.

Parfois l'acide alpha-hydroxyle (provenant de la cane à sucre) est également préconisé.

Complication d'un cor au pied : l'énucléation

L'énucléation des cors se fait chez certains patients lorsqu'ils ressentent des douleurs ressemblant à des piqûres d'aiguille.

Il s'agit d'enlever totalement le cor en le découpant en totalité à partir du noyau.

L'inflammation d'un cor se manifeste par une rougeur circulaire : le cor devient douloureux : il empêche parfois le patient de se chausser.

Lire l'article Ooreka