Définition verrue

Écrit par les experts Ooreka

 

La définition de la verrue est une excroissance de la peau due à un virus.

Il existe différents types de verrue, mais toutes ont une origine virale.

Les causes des verrues sont multiples.

Définition verrue : une excroissance virale et transmissible

Par définition la verrue est d'origine virale.

La verrue est une excroissance cutanée considérée, par les médecins, comme une tumeur bénigne et contagieuse.

Elle est causée par un virus appelé papilloma virus humain (PVH ou HPV pour Human papillomavirus en anglais).

Verrue transmissible dans certaines conditions

Un simple contact avec une personne ayant une verrue ne suffit pas pour l'attraper : poignée de main, embrassades, etc.

Pour l'attraper, il faut certaines conditions :

  • un contact avec le virus par exemple via une coupure même minime de la peau ;
  • une peau gorgée d'eau suite à une séance de piscine ou encore à une douche en salle de sport ;
  • un système immunitaire défaillant.

Certaines personnes plus exposées que d'autres : définition de la verrue

Tout le monde est susceptible d'attraper une verrue.

On a remarqué que certains individus sont plus touchés :

  • certaines personnes attrapent des verrues à une période de leur vie : durant l'enfance ou après 50 ans,
  • certaines familles y sont plus sujettes que d'autres,
  • les personnes dont la peau a tendance à s'assécher et à fendiller,
  • les personnes qui souffrent d'une transpiration excessive des pieds.

Définition verrue : un contexte souvent porteur

Les débuts de la vie en collectivité (piscine, douches communes, etc.) provoquent parfois l'apparition de verrues.

Un conseil important : lorsque vous allez au gymnase ou à la piscine : portez des chaussures le plus souvent possible.

Définition verrue : plusieurs types de verrues

On distingue plusieurs types de verrue dont les principales sont les suivantes :

DÉFINITION VERRUE : LES DIFFÉRENTS TYPES
TYPES DE VERRUE CARACTÉRISTIQUES
Verrue vulgaire
  • Bosselée et rugueuse.
  • Se situe le plus souvent sur les mains et les doigts.
  • Les enfants en sont souvent atteints.
Verrue plantaire Surtout localisée sur la plante des pieds.
Verrue autour de l'ongle
  • On parle alors de verrue péri-unguéale ou sous-unguéale lorsqu'elle se situe sous les ongles dans ce cas elle peut décoller l'ongle.
  • Elle touche surtout les personnes qui se rongent les ongles.
verrue du visage ou verrue filiforme
  • Située sur le visage, souvent autour des yeux, mais aussi au niveau du cou.
  • Se développe verticalement en formant une sorte de corne cutanée.
  • Filiforme, longue et mince.
  • A tendance à se propager chez l'homme à cause du rasage.
Verrue plane
  • Située sur le visage, les jambes ou le dos des mains.
  • Se reconnaît à sa petite taille, à sa surface lisse au toucher et à sa couleur jaune ou chamois.
  • Se développe en formant des grappes.
verrue génitale ou condylomes génitaux
  • Se situe sur les organes génitaux tant externes qu'internes (anus, vagin, urètre et col utérin), mais aussi dans la gorge si un contact sexuel oral a lieu avec une personne infectée.
  • Considérée comme une IST : infection sexuellement transmissible.
  • Petite et plate, sa couleur varie : rose, blanche ou grise.

Attention : Les verrues peuvent devenir cancéreuses et certains cancers de la peau peuvent ressembler à des verrues. Que vous choisissiez ou non de traiter votre verrue, demandez  l'avis de votre médecin.

Symptômes et définition d'une verrue

Il est important de reconnaître les symptômes d'une verrue afin de la soigner correctement.

En effet, il est possible de la confondre avec un cor par exemple.

Les principaux symptômes sont les suivants :

DÉFINITION VERRUE : SYMPTÔMES
SYMPTÔMES CARACTÉRISTIQUES
Une excroissance de peau, rugueuse au toucher et délimitée. Apparaît habituellement sur les mains, les orteils, la plante du pied, le visage, les coudes, les genoux ou encore le dos.
Des points noirs dans l'excroissance.
  • Ce sont des vaisseaux sanguins qui se sont formés en raison de la croissance rapide de la verrue.
  • Ces points noirs ne sont pas la racine de la verrue.
Démangeaisons Dans certains cas.
Une douleur Surtout si la verrue est située sous le pied.

Au contraire, les cors :

  • n'ont pas de points noirs,
  • sont habituellement situés sur des zones de peau qui subit une pression ou un frottement.

Seul un médecin ou un dermatologue pourra poser le bon diagnostic.

Définition verrue : pas de solution universelle

Par définition une verrue disparaît d'elle-même au bout de quelques mois voire de quelques années.

Si la verrue est placée à un endroit qui ne vous gêne pas et si elle n'est pas douloureuse, vous pouvez faire le choix de ne pas la traiter, elle partira d'elle-même, mais cela peut être long.

Beaucoup de médecins dans certaines situations préfèrent ne pas intervenir.

Définition de la verrue : des difficultés à les traiter

Il n'existe pas à l'heure actuelle de traitement applicable à toutes les verrues : il faut adapter le traitement en fonction de la localisation de la lésion et du patient.

La peau n'est pas la même sur le visage et sur la plante des pieds, les produits utilisés ne seront donc pas les mêmes.

Par exemple : la concentration d'acide salicylique doit être plus faible pour le visage que pour la plante du pied.

Verrue : un traitement parfois long et douloureux

Dans certaines situations, le traitement peut devenir un défi thérapeutique :

  • éviter que la verrue réapparaisse après traitement,
  • ne pas laisser de cicatrices,
  • arriver à atteindre la verrue, etc.

De plus, un traitement de verrue peut être douloureux.

Besoin de mutuelle pour vos soins ? Comparez les tarifs gratuitement

Comparer les mutuelles

Produits



Pour aller plus loin


Trouver un médicament

Plus de 25 000 fiches médicaments issues de la base de données de l'Assurance maladie.

Que recherchez-vous ? (médicament, principe actif, maladie...)

Ce critère permet de chercher votre médicament par :

  • son nom commercial (ex. : Doliprane, Efferalgan, Aspégic, etc.) ;
  • ou par sa substance active (ex. : paracétamol, aspirine, ibuprofène, etc.) ;
  • ou par la maladie, symptôme ou trouble que vous souhaitez traiter (ex. : migraine, état fébrile, douleur légère, etc.).

Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !