Molluscum

Écrit par les experts Ooreka
Petit garçon se gratte le cou

La verrue, petite excroissance cutanée, est causée par un virus appelé papilloma virus humain (PVH ou HPV pour Human papillomavirus en anglais).

Elle peut facilement être confondue avec un molluscum contagiosum et parfois avec :

Molluscum : définition

Le molluscum est très contagieux mais bénin

Le virus du molluscum contagiosum appartient à la famille des pox virus (c'est-à-dire des virus qui génèrent des pustules, comme la variole). Les pox virus sont résistants donc difficiles à éradiquer.

Le molluscum se propage très facilement par simple contact avec la peau, mais aussi par voie sexuelle. Heureusement, il ne présente pas de danger particulier pour l'homme et se résorbe de lui-même sur le long terme.

Des petites perles blanches

Le molluscum est une infection bénigne de la peau qui se reconnaît par :

  • les petites excroissances (perles) couleur peau ou blanchâtre de 2 à 5 mm de diamètre ;
  • la petite dépression sur le sommet de la perle ;
  • leur rapide propagation ;
  • les molluscums se présentent en petits groupes allant jusqu'à plusieurs dizaines dans une même zone.

Ils sont faciles à différencier des verrues ou autres infections, car on peut en faire sortir, par la pression, une masse blanchâtre à moitié solide qui contient le virus (afin d'éviter la contagion, désinfectez-vous les mains et la zone touchée si vous crevez une de ces perles).

Localisation du molluscum : différente selon l'âge des individus

Le molluscum se rencontre plutôt chez les enfants, les adolescents et les jeunes adultes.

Chez les jeunes enfants, les molluscums se localisent :

  • sur le cou ;
  • les aisselles ;
  • le tronc ;
  • le visage (particulièrement les paupières) ;
  • l'abdomen ;
  • les fesses ;
  • les cuisses ou les bras.

Chez les adultes et les adolescents, ils siègent principalement au niveau des régions génitales et aux alentours (cuisses, bas du ventre...).

Molluscum : plusieurs modes de contagion

Tout comme les verrues, le molluscum contagiosum se transmet :

  • Par contact direct :
    • d'une personne contaminée à une autre ;
    • l'auto-contagion (d'un endroit du corps à un autre chez une même personne).
  • Par contact indirect : lorsqu'on utilise des affaires en tissus d'une personne infectée.

La contamination se fait donc très facilement par simple contact. De plus la période d'incubation de la maladie étant de quelques semaines et les boutons n'apparaissant pas immédiatement, une personne infectée peut en contaminer d'autres sans le savoir.

Évitez le plus possible la promiscuité :

  • les piscines publiques ;
  • les sports de contact ;
  • ne vous grattez pas les zones touchées ;
  • ne prêtez pas vos affaires, etc.

Chez l'adulte et l'adolescent, le molluscum est souvent transmis par voie sexuelle, d'autant plus facilement lorsqu'il est localisé sur les régions génitales. Pendant la période de contagion, il est vivement conseillé de ne pas avoir de rapport sexuel.

Consulter son médecin pour un molluscum

Le médecin peut faire un examen simple de la peau pour s'assurer qu'il ne s'agit pas d'une autre pathologie : verrue, acné, etc.

Parfois le diagnostic peut être délicat à délivrer comme lorsque de l'eczéma vient s'additionner au molluscum. C'est pourquoi seul un médecin peut vous confirmer qu'il s'agit bien d'un molluscum bénin.

En cas de doute, il peut examiner au microscope un molluscum prélevé à la curette pour confirmer son diagnostic.

Différents types de traitement pour le molluscum

Voici un tableau récapitulatif des différents types de traitement possibles pour le molluscum :

MOLLUSCUM : LES TRAITEMENTS
TRAITEMENTS PROCÉDÉS
GRATTAGE AVEC UNE CURETTE Procédure un peu douloureuse qui peut nécessiter une anesthésie locale à l'aide d'une crème.
AZOTE LIQUIDE Opération qui consiste à utiliser du froid intense pour détruire la tuméfaction. Plusieurs séances peuvent être nécessaires du fait de l'apparition de nouveaux molluscums ou de leur grand nombre.
LASER ou ÉLECTROCOAGULATION Les tissus contaminés sont brûlés.
CRÈMES L'application locale de crème qui contiennent de l'acide permet également de brûler les excroissances.

Important : les crèmes sont moins utilisées car jugées moins efficaces. Pourtant selon une étude récente, certaines méthodes chimiques sont aussi efficaces que les méthodes dites physiques afin d'éliminer le molluscum. De plus, elles font encourir moins de risques de cicatrices !

Molluscum : guérison spontanée ?

Le molluscum comme la verrue a tendance à guérir spontanément en l'absence de traitement : l'excroissance devient rouge puis finit par se résorber. On pourrait donc envisager de ne rien faire, mais cela n'est pas conseillé, car :

  • Vous êtes extrêmement contagieux pour vous et pour les autres.
  • Cela peut prendre plusieurs années car vous risquez de vous enfermer dans un cycle d'auto-contagion.
  • Seul un médecin peut vous affirmer qu'il s'agit effectivement d'un molluscum. En effet, ce genre d'excroissance peut, dans certains cas, être signe d'un cancer.
  • La contraction  d'un molluscum peut également être le signe d'une immuno-dépression, un médecin vous prescrira des test de dépistage du SIDA.

La majorité des dermatologues choisissent de traiter les molluscums pour éviter leur dissémination.

Besoin de mutuelle pour vos soins ? Comparez les tarifs gratuitement

Comparer les mutuelles

Produits



Pour aller plus loin


Trouver un médicament

Plus de 25 000 fiches médicaments issues de la base de données de l'Assurance maladie.

Que recherchez-vous ? (médicament, principe actif, maladie...)

Ce critère permet de chercher votre médicament par :

  • son nom commercial (ex. : Doliprane, Efferalgan, Aspégic, etc.) ;
  • ou par sa substance active (ex. : paracétamol, aspirine, ibuprofène, etc.) ;
  • ou par la maladie, symptôme ou trouble que vous souhaitez traiter (ex. : migraine, état fébrile, douleur légère, etc.).

Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !